Je souhaite adopter un bull-terrier

Vous avez le projet d'agrandir votre famille en adoptant un bull-terrier ? Vous souhaitez donner une seconde chance à un bull-terrier dans le besoin ? C'est tout à votre honneur.

Il faut savoir qu'en adoptant un bull-terrier abandonné, vous sauvez deux vies, celle de votre nouveau compagnon, mais aussi celle de celui qui viendra prendre sa place dans l'association.

il y a très peu d'information sur l'adoption et le public n'est pas très au fait de ce qu'est réellement une adoption... Et vous vous posez certainement des question :

  • Les bulls-terriers de l'association sont-ils en bonne santé et équilibrés ?
  • Comment se déroule l'adoption ? Combien coûte-t-elle ?

Voici certaines choses à savoir sur l'adoption par le biais d'une association.

1/ Un bull-terrier a l'adoption

Quelques préjugés au sujet des bulls-terriers a l'adoption, dont le seul défaut est d'avoir été abandonné ou de ne pas être né dans une famille qui aurait pris soin de lui, à vie.

Rassurez-vous, les bulls-terriers de l'association ne sont pas tous malades, mal-éduqués, agressifs, perturbés, traumatisés etc...

En effet, nombre d'entre eux ont simplement été abandonnés parce qu'ils étaient devenus encombrants, trop coûteux à nourrir et à entretenir pour différentes raisons : le décès du maître, son hospitalisation, etc...

Tous les bull-terriers de l'association n'ont pas de graves problèmes de comportement les rendant imprévisibles, et, si un de nos chiens rentrait malheureusement dans ce cadre, il ne serait pas proposé a l'adoption.

Nos chiens sont vus par un vétérinaire comportementaliste pour effectuer une évaluation comportementale et, selon le résultat, il sera ou non mis à l'adoption.

Le barème d'une évaluation va de 1 a 4. Si la note de 4 est attribuée, le bull-terrier, jugé dangereux pour les humains et son environnement, sera endormi (se référer au texte « l'évaluation comportementale » pour de plus amples informations).

Tous ne sont pas malades et infestés de puces !

Bénévoles et vétérinaires prennent soin des bulls-terriers qui sont tous vaccinés, stérilisés et identifiés avant d'être confiés à leurs nouvelles familles.

Il peut néanmoins arriver que le bull terrier mis a l'adoption n'ait pas pu être stérilisé avant l'adoption, pour de multiples raisons, Dans ce cas, l'adoptant devra le faire stériliser dans les 90 jours qui suivent l'adoption (sauf en cas de pathologie qui empêcherait celle ci, mais elle devra être faite quand la situation le permettra).

Les bulls-terriers ont simplement besoin d'attention et d'affection, parfois, aussi, d'un peu d'éducation, mais ils ne sont certainement pas des bulls-terriers méchants, malades ou dégénérés !

2/ Avant de s'engager

On ne le répétera jamais assez, adopter un bull-terrier est une vraie responsabilité qui engage pour de nombreuses années.

On n'adopte pas un bull-terrier sur un coup de tête, comme on achète une vélo !

Pourquoi voulez-vous un bull-terrier ?

Cette question n'est pas à prendre à la légère. Voulez-vous un compagnon avec lequel partager votre vie ? Tous les membres de la famille sont-ils d'accord pour accueillir un bull-terrier et prendre soin de lui ?

Autant de questions que tout futur adoptant doit impérativement se poser avant de prendre sa décision.

Le bull-terrier que vous choisirez doit correspondre à votre caractère, à vos envies, à votre mode de vie.

Ne prenez pas un bull-terrier qui a besoin de se dépenser si vous n'aimez pas les longues balades ! Et si vous rêvez d'une peluche à câliner, oubliez l'idée d'un bull-terrier ! Un animal n'est pas un jouet, c'est un être vivant et sensible !

Êtes-vous prêt à vous engager à vie ?

Adopter un bull-terrier est un réel engagement, et ce, pour de longues années. Certains bull-terrier vivent jusqu'à 15 ans. La vraie question est de savoir si vous vous sentez prêt à assumer toutes les responsabilités que représentent un bull-terrier pendant toutes ces années.

L'adorable bull-terrier, l'irrésistible chiot deviendra grand, puis il vieillira, et il faudra redoubler de soins et d'attentions et de moyens financiers.

Avez-vous le temps de vous occuper du bull-terrier ?

Vous travaillez 8 heures par jour voire plus, vous n'avez jamais une minute à vous, ni la semaine, ni le week-end ? Alors renoncez à l'idée d'adopter un bull-terrier.

Un animal a besoin que l'on passe du temps avec lui, il faut le balader, jouer avec lui, etc,,. N'adoptez un bull-terrier que si vous avez vraiment du temps à lui consacrer. Promener son chien 10 minutes en rentrant du travail ne suffit pas et peut déclencher des troubles du comportement !

Pouvez-vous assumer financièrement un bull-terrier ?

Nourriture, jouets, soins vétérinaires : un animal coûte cher. Si vous avez déjà du mal à boucler vos fins de mois, adopter un bull-terrier n'est pas une bonne idée.

Que ferez-vous de votre bull-terrier pendant les vacances ?

Chaque été, des bull-terriers sont abandonnés par leurs propriétaires, qui ne peuvent pas emmener leur animal avec eux en vacances et n'ont pas pris la peine de chercher des solutions pour le faire garder.

De nombreuses solutions existent (Pension, famille d accueil, dog-sitter, garde a domicile), reste à savoir si vous êtes prêts à les utiliser, et si vous en avez les moyens !

Êtes-vous suffisamment patient ?

Un chiot, c'est si mignon ! Oui, mais c'est aussi très fatiguant !

Un jeune bull-terrier fait des bêtises, et a besoin d’être éduqué. Aurez-vous le temps, la patience et les compétences cynophiles nécessaires ?

Êtes-vous prêt à faire des sacrifices pour votre bull-terrier?

Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il vente : certains jours, vous n'aurez pas envie de sortir pour promener votre chien. Mais il faudra malgré tout le faire !

Grasses matinées perturbées, nuits parfois agitées... Comme un enfant, un bull-terrier demande des sacrifices. Une chose dont il faut être bien conscient avant d'envisager l'adoption.

On n'adopte pas un bull-terrier pour le ramener quelques jours ou semaines plus tard parce que l'on prend soudainement conscience qu'il demande du temps et de l'argent.

3/ Prenez votre temps

Si vous êtes bel et bien décidé, prenez bien votre temps avant de choisir votre futur bull-terrier.

Les bénévoles sont là pour vous aiguiller, vous guider vers un bull-terrier qui saura s'adapter à votre mode de vie. Si vous êtes plutôt patachon, les chiens les plus sportifs seront à éviter, par exemple !

N'hésitez pas à vous renseigner sur le passé du bull-terrier, car son comportement et l'éducation qu'il vous faudra lui fournir en dépendront.

4/ L'adoption via l association, comment ça se passe ?

Lorsque vous prendrez contact avec l'association pour adopter votre bull-terrier, nous vous demanderons de remplir un questionnaire afin de connaître vos attentes et de juger si votre mode vie peut être compatible avec l'adoption d un bull-terrier.

Si le questionnaire nous semble correct, nous vous proposerons une visite de pré-adoption, l'occasion pour vous de poser toutes les questions qui vous passent par la tête !

Et pour nous :

  • de vérifier que le logement est aux normes et sécurisé
  • de s'assurer que les pièces de vie du chien sont convenables et qu'il ne vivra pas dehors (les pièces privées comme les chambres ne seront pas visitées).
  • d'évaluer si la famille est apte a accueillir un bull-terrier et saura assumer les besoins d'un chien

Dans le cas où il y a un terrain :

  • vérifier la clôture (la hauteur, les accès par lesquels le bull-terrier pourrait s'échapper)
  • effectuer des photos du terrain et de sa clôture (surtout les endroits qui pourraient poser problème)

Les inspecteurs en charge des visites au domicile ne sont pas décisionnaires sur le dossier : leur retour sera étudié avec la plus grande attention (qu’il s’agisse des points négatifs comme des points positifs) mais ce seront, au final, les membres du bureau qui prendront de manière collégiale la décision de retenir ou non la famille adoptante.

Les adoptions dépendent de ces visites de contrôle, il est donc important d'être le plus rigoureux possible et de les effectuer en temps et en heure.

Un éducateur référent de votre secteur sera affilié à votre bull et pourra le suivre, si vous le souhaitez, pour vous aider a l'intégrer dans son nouvel environnement.

En vue de l'adoption, il faudra nous fournir les documents suivants (tout dossier incomplet ne sera pas validé) :

  • Photocopie de pièce d'identité en cours de validité
  • Photocopie justificatif de domicile de moins de 3 mois (téléphone, EDF)
  • Photocopie de la responsabilité civile de moins de deux mois
  • Photocopie du carnet de vaccinations des chiens vivants au sein du foyer
  • Coordonnées du vétérinaire traitant

Puis, une fois la demande acceptée, vous signerez un contrat d'adoption.

Il vous sera enfin demandé de régler les frais d'adoption : Comptez environ 150 a 250 euros pour un chien adulte, 300 euros pour un chiot et 50 euros pour un vieux chien.

Un chèque de caution de 250 euros, non encaissé, vous sera également demandé dans le cas où votre bull terrier nouvellement adopté ne serait pas encore stérilisé, Ce chèque vous sera rendu contre le certificat de stérilisation délivré par le vétérinaire dans les 90 jours suivant la signature du contrat, Si, dans ce délai, le bull terrier n'est pas stérilisé, le chèque sera encaissé et servira à l'association pour la stérilisation du bull terrier adopté.

Vous serez mis en relation avec le responsable du suivi des adoptions ainsi que l’éducateur référent du secteur concerné.

Le but est ainsi d’aider au mieux le bull-terrier adopté à réussir son intégration dans son nouvel environnement.

Une visite de contrôle appelée post-visite sera effectuée au domicile des adoptants 90 jours après l’adoption.

L’inspecteur qui avait effectué la pré-visite sera de nouveau mandaté pour réaliser la post-visite (si nécessaire, l’éducateur référent pourra également y participer).

Elle a pour but de finaliser l’adoption selon les critères suivants :

  • Le chien s’est-il adapté à son nouvel environnement ? Ce dernier est-il toujours conforme aux conditions d’adoption ?
  • L’état de santé de l’animal (psychologique mais aussi physique) est-il conforme à nos attentes ?
  • Faire le point sur les éventuels troubles qui auraient été observés par l’éducateur référent (la situation s’améliore-t-elle ? Empire-t-elle ? Que reste-t-il à faire ?)
  • Revue de tout autre point jugé nécessaire (à la demande de l’association et/ou de la famille)

A l’issue de cette post-visite, 2 options s’offrent :

1/ Elle est concluante :

La famille devient officiellement propriétaire et responsable de l’animal.

2/ Elle n’est pas concluante :

Nous programmons une nouvelle visite de contrôle en accord avec les différents partis : si celle-ci n’est toujours pas concluante, nous retirons le chien de sa famille.

Une fois la carte d’identification du bull-terrier faite au nom de l’adoptant, l’animal sera suivi pendant toute sa vie par l’association.

A tout moment et en cas de doute, l’adoptant étant liée à l’association par contrat pour garantir la sécurité du bull-terrier, nous pourrons effectuer une visite de contrôle.

Dans le cas ou la famille d’adoption devrait se séparer de son bull (hospitalisation, maladie grave, etc...), seule l’association aura légitimité à reprendre l’animal sous sa responsabilité et engager une nouvelle procédure d’adoption.

A très bientôt !